[34]. [35]. [36]. [37]. [>] 38. [39].
Titre Note Avis
Jumanji 14/20 Remake du film avec R Williams (enfin, plutôt suite), le film est plutôt plaisant avec ce changement de personnages (entre la vie réelle et dans le jeux). C'est parfois un peu trop prêchi prêcha ici et là, mais on s'amuse bien.  (janvier 2018)
Downsizing 16/20 Encore un film interessant d'A Payne, l'auteur de Sideways et The Descendant. Une bonne critique de la société capitaliste actuelle, sous la forme d'une fable technologique. Le metteur en scène lorgne très fort vers Swift et ses voyages, même si vers la fin, le film perd de sa force et semble hésiter entre plusieurs directions.   (janvier 2018)
Pentagon Papers 17/20 En ces temps ou la presse est mise sous pression aux US, ce film met magnifiquement en valeur le travail journalistique fait en 1971, sans oublier le portrait (et l'hommage) rendu à la propriétaire du Washingtion Post, pour son courage et ses prises de position, dans une société entre très teintée de machisme.   (janvier 2018)
Le Labyrinthe - Le Remède Mortel 8/20 C'est le troisième opus, donc pour connaître la fin de l'histoire, faut se payer 2h20 d'un film qui a perdu toute l'originalité du premier. Mélange de Zombie + Mad Max Fury. Donc une bouillie tiède mille fois vue.   (février 2018)
Black Panther 17/20 Héros noir de l'univers Marvel (apparu lors du dernier "Avengers"), cet opus fait dans l'inédit : acteurs essentiellement noirs, humour peu présent, sous-entendus politiques, pays africain mélange de tradition et d'hyperfuturisme. Certes, ce n'est pas un brulot à la Spike Lee, mais clairement un produit suffisamment dé-formaté.    (mars 2018)
La Forme de l'eau 16/20 C'est certain qu'une partie des scènes du film lorgnent furieusement du côté de JP Jeunet (Amélie et Delicatessen). Au delà, c'est un conte poetique, qui parle de notre actualité en se déroulant dans les années 60. Joli film.     (mars 2018)
La ch'tite Famille 16/20 Il n'y a plus vraiment la surprise du langage et des tics chtis, mais la mécanique et l'écriture du scénario sont plutôt réussis. L Renaud est en pleine forme. C'est un peu lger sur le fond, mais on s'amuse franchement.    (mars 2018)
Tom Raider 13/20 Ce reboot offre un film sans prétention, avec une héroine qui semble s'être investie à fond dans l'entreprise. On franchit allègrement les limites de la vraisemblance, avec un hommage marqué au jeu dans la séquence finale.   (mars 2018)
Pacific Rim Uprising 10/20 Difficile de passer après le maitre Del Toro. Le scénario est pltôt sans surprises, avec une suite programmée par la dernière image. L'idée d'intégrer des ado dans le film est sans intérêt, voire completement contre-productif. Reste quelques surprises côté histoire, et des effets spéciaux pas trop mal fichus.   (mars 2018)
Player One Ready 19/20 Le vétéran Speilberg donne une sacrée leçon de cinéma à tous les directeurs de films d'action de ces 20 dernières années. Avec un excellent scénario, une virtuosité dans tous les domaines, notamment la narration et des effets spéciaux exceptionnels, ce film est LE film pop corn par excellence. (mars 2018)
[34]. [35]. [36]. [37]. [>] 38. [39].